Aller au contenu

Accueil Perspectives Archives des perspectives Perspectives de placement pour le quatrième trimestre
pageProperties.bannerAltText

Perspectives de placement pour le quatrième trimestre – En territoire inconnu

Un atterrissage brutal semble de plus en plus probable en raison du resserrement des conditions financières, de l’appréciation du dollar, de la crise énergétique en Europe et de la faiblesse de l’économie chinoise.

Faits saillants

  • Atterrissage en douceur, brutal ou en catastrophe : Les espoirs que la Fed laisse bientôt tomber le resserrement monétaire ont été anéantis. Elle semble déterminée à maîtriser l’inflation. La récession en Europe, quant à elle, semble plus imminente.
  • Chine – pleins feux sur le Congrès national du Parti communiste chinois : La confiance pourrait continuer d’augmenter après le 20e Congrès national du Parti communiste chinois en octobre.
  • De la monétisation à la budgétisation : À l’heure actuelle, tout dépend de la façon dont les gouvernements d’Europe tenteront de soutenir les ménages et les entreprises au cours d’un hiver où le prix du gaz sera très élevé.

 

Publié initialement en octobre 2022

Rédigé par Andrew McCaffery, chef mondial des placements, Gestion d’actifs

 

L’hiver approche et amène avec lui une crise énergétique qui touchera une grande partie de l’Europe, car la guerre en Ukraine perturbe gravement l’approvisionnement en gaz de la région. Les taux d’intérêt des marchés développés continuent d’augmenter, poussant l’Europe et, de plus en plus, les États-Unis vers la récession. Le dollar américain continue de s’apprécier, drainant ainsi les capitaux d’autres régions, tandis que le Royaume-Uni se retrouve brusquement face à d’énormes difficultés sur le marché des obligations d’État en raison de baisses d’impôt non financées. Les autorités commencent déjà à prendre des mesures directes visant à atténuer la contagion découlant de ces facteurs. La Chine est une lueur d’espoir, car le soutien des banques centrales et du gouvernement pourrait atténuer l’impact économique de sa politique zéro COVID et de son secteur immobilier mis à mal.

Les trois thèmes du quatrième trimestre

Les perspectives de Fidelity International pour le quatrième trimestre mettent en lumière trois thèmes clés qui devraient s’imposer.

1. Atterrissage en douceur, brutal ou en catastrophe

Les espoirs que la Réserve fédérale (Fed) laisse bientôt tomber le resserrement monétaire ont été anéantis. La Fed a relevé son taux de 75 points de base au cours de deux réunions consécutives et se dit systématiquement favorable au resserrement depuis le symposium de Jackson Hole à la fin août. Elle semble déterminée à maîtriser l’inflation, même au risque de détruire une importante partie de la demande.

 

Néanmoins, les données économiques aux États-Unis demeurent relativement solides. Le marché de l’emploi est toujours vigoureux et l’inflation reste élevée. Nos indicateurs de l’activité future se sont améliorés en août, et le dollar américain continue de se raffermir. Fidelity International a repoussé ses prévisions d’atterrissage brutal aux États-Unis jusqu’au milieu de 2023.

 

La récession en Europe, quant à elle, semble plus imminente. La région est aux prises avec une grave crise énergétique qui, selon Fidelity International, est susceptible de coûter de 4 % à 5 % au PIB de la zone euro. Les prix élevés et la menace d’épuisement des stocks de gaz minent les dépenses des consommateurs et paralysent l’activité industrielle. La Banque centrale européenne (BCE) a porté son taux directeur à 0,75 %, mais la possibilité d’un nouveau resserrement diminue rapidement étant donné la détérioration des perspectives.

 

2. Chine : pleins feux sur le Congrès national du Parti communiste chinois

Alors que l’Europe et les États-Unis sont aux prises avec le spectre de la récession, les politiques chinoises prennent un cap très différent. La Chine continue d’assouplir sa politique monétaire, tandis que la plupart des marchés développés effectuent un resserrement, et elle dispose de la marge voulue pour continuer de le faire. Le pays fera cependant face à ses propres problèmes cet hiver. Il s’est relevé du ralentissement économique causé par les mesures de confinement liées à la politique zéro COVID, mais les résultats sont contrastés. L’activité économique s’est améliorée, mais les confinements récurrents et l’aggravation de la crise immobilière ont nui à l’économie chinoise. Le gouvernement a réagi en augmentant son soutien budgétaire et monétaire. Ce soutien devrait améliorer les perspectives chinoises à l’aube du quatrième trimestre. Fidelity International s’attend également à ce que les sociétés chinoises augmentent leurs bénéfices, car elles commencent à se remettre de la pandémie et à profiter de la baisse des prix des marchandises.

 

Nous estimons que la confiance pourrait continuer d’augmenter après le 20e Congrès national du Parti communiste chinois en octobre. Le président Xi devrait conserver tous ses pouvoirs pour un troisième mandat, ce qui est sans précédent, mais des changements apportés à d’autres postes de commande pourraient laisser entrevoir l’orientation future de la politique économique et ouvrir la porte à une politique de croissance plus progressive. Le Congrès suscite des attentes modestes, ce qui signifie que toute nouvelle positive concernant les postes de commande ou la politique zéro COVID pourrait immédiatement stimuler la confiance.

 

3. De la monétisation à la budgétisation 

L’hiver en Europe s’annonce sombre. À l’heure actuelle, tout dépend de la façon dont les gouvernements, nombreux à faire face à des problèmes intérieurs, tenteront de soutenir les ménages et les entreprises au cours d’un hiver où le prix du gaz sera très élevé. Le risque d’une largesse budgétaire dans un contexte d’inflation et de taux élevés a été souligné par les actualités au Royaume-Uni, où les changements radicaux apportés par la nouvelle première ministre Liz Truss ont déclenché l’effondrement de la livre sterling et une forte hausse des taux des obligations d’État, situation qui a nécessité l’intervention de la Banque d’Angleterre. Entre-temps, la BCE tente de normaliser sa politique monétaire, malgré la quasi-certitude d’une récession en Europe.

 

Il existe toutefois des raisons de ne pas être trop pessimiste. Il est probable que les gouvernements augmenteront leur soutien budgétaire aux ménages, dont bon nombre disposent encore (mais pas pour longtemps) d’une réserve d’épargne créée lors des confinements. La confiance à l’échelle de la région est peut-être à son plus bas, mais les ventes au détail se maintiennent pour l’instant et le taux de chômage demeure faible. La détérioration des données objectives semble cependant à prévoir.

 

---

Ce document est publié par Fidelity Investments Canada s.r.i. (« FIC »). Sauf indication contraire, toutes les opinions exprimées sont celles de Fidelity International qui agit à titre de sous-conseiller pour certains mandats et produits de placements institutionnels de FIC.

Réservé à l’usage institutionnel.

Ce document s’adresse exclusivement aux spécialistes en placements et ne saurait servir de référence aux investisseurs privés.

Ce document est fourni à titre indicatif seulement et il s’adresse exclusivement à la personne ou à l’entité à qui il est transmis. Il est interdit de le reproduire ou de le transmettre à quiconque sans l’autorisation préalable de Fidelity.

Le contenu de ce document ne constitue pas une distribution, ni une offre ou une sollicitation de recourir aux services de gestion de placement de Fidelity; il ne constitue pas non plus une sollicitation ou une offre d’achat ou de vente de titres dans tout territoire ou pays où une telle distribution ou une telle offre ne sont pas autorisées ou contreviendraient à la législation locale. Fidelity ne prétend pas que ce contenu soit pertinent dans toutes les régions ni que les opérations ou les services qui y sont mentionnés soient disponibles ou appropriés pour la vente ou l’utilisation dans tout pays ou toute juridiction, ou par tout investisseur ou toute contrepartie.

Ce document ne s’adresse pas aux personnes se trouvant aux États-Unis et ces dernières ne doivent prendre aucune décision en fonction de l’information qu’il contient; ce contenu est uniquement destiné aux personnes qui résident dans les territoires où la distribution des fonds correspondants est autorisée, ou dans lesquels cette autorisation n’est pas nécessaire. Fidelity n’est pas habilitée à gérer ou à distribuer des fonds ou des produits de placement aux personnes qui résident en Chine continentale ni à leur fournir des services de gestion ou de conseils en placement. Toute personne ou entité qui consulte cette information le fait de sa propre initiative, s’engage à respecter les lois et les réglementations locales applicables et devrait s’adresser à des conseillers professionnels.

Toute référence dans le présent document à des titres en particulier ne doit pas être interprétée comme une recommandation d’achat ou de vente de ces titres; elle est incluse à titre d’information seulement. Les investisseurs doivent également noter que les opinions exprimées ne sont peut-être plus d’actualité et que Fidelity peut avoir déjà y avoir donné suite. Les recherches et les analyses contenues dans le présent document ont été obtenues par Fidelity pour ses propres besoins à titre de gestionnaire de placements et peuvent déjà avoir été utilisées à ces fins. Ce document a été créé par Fidelity International.

Le rendement antérieur n’est pas une indication fiable des résultats futurs.

Ce document peut contenir de l’information provenant de sociétés qui ne sont pas affiliées à Fidelity (« contenu de tierces parties »). Fidelity n’a pas participé à la préparation, au choix ou à la rédaction de ce contenu de tierces parties et elle n’approuve ni ne recommande cette information, que ce soit de façon explicite ou implicite.

Fidelity International se rapporte au groupe de sociétés qui constitue l’organisation mondiale de gestion des placements et fournit des produits et des services dans des territoires à l’extérieur de l’Amérique du Nord. Fidelity, Fidelity International, le logo Fidelity International et le symbole F sont des marques de commerce de FIL Limited. Fidelity ne fait que transmettre des renseignements sur les produits et services, et ne fournit aucun conseil en placement fondé sur la situation personnelle des investisseurs.

© 2022 Fidelity Investments Canada s.r.i. Tous droits réservés.

 

Contacter votre équipe

Content is loading, please wait