Aller au contenu

Accueil Perspectives Archives des perspectives Perspective de placement pour le troisième trimestre : la grande réinitialisation

Perspective de placement pour le troisième trimestre : la grande réinitialisation

La flambée de l’inflation, le durcissement de ton des banques centrales et la guerre en Ukraine ont dominé les marchés mondiaux au cours du premier semestre de 2022. En réponse, les banques centrales ont cherché à trouver un équilibre entre la réduction de l’inflation en resserrant les conditions financières et l’atténuation des conséquences sur la croissance économique. Ce trimestre pourrait marquer un tournant dans cette approche.

Faits saillants

  • L’inflation ayant légèrement augmenté au cours du deuxième trimestre, la question est devenue de savoir à quel point l’atterrissage sera brutal.
  • La Chine est un cas à part. Étant à une étape différente de son cycle économique par rapport à la plupart des autres pays, elle applique également une stratégie nettement différente en matière de COVID-19.
  • Bon nombre de consommateurs ressentent déjà les effets de l’inflation, le coût de la vie et la diminution du pouvoir d’achat étant des obstacles majeurs.

Publié à l’origine le 7 juillet 2022
Rédigé par Andrew McCaffery, chef mondial des placements, Gestion d’actifs

Les pressions inflationnistes se sont intensifiées et les chaînes d’approvisionnement sont en train d’être remaniées. Pour Fidelity International, c’est le début d’une « grande réinitialisation », dans laquelle la Réserve fédérale (la Fed) entraîne les banques centrales à adopter une position plus ferme, qui privilégie la gestion de l’inflation plutôt qu’un atterrissage en douceur. En conséquence, les risques de baisse de la croissance mondiale ont augmenté de façon exponentielle. Compte tenu de sa plus grande exposition à la guerre en Ukraine et de sa vulnérabilité à la détérioration de l’approvisionnement en gaz de la Russie, la récession en Europe semble maintenant très probable, tandis que les États-Unis se rapprochent eux aussi d’un atterrissage brutal.

Les plus récentes perspectives trimestrielles de Fidelity International présentent les réflexions de ses équipes de placement qui naviguent dans ces paysages en évolution.

 

Les trois thèmes du troisième trimestre

Les perspectives de Fidelity International pour le troisième trimestre mettent en évidence trois thèmes clés qui devraient dominer ce trimestre.

1. Atterrissage brutal ou en catastrophe

Pas plus tard qu’en mars, il semblait possible que les banques centrales puissent effectuer un atterrissage en douceur en concentrant les hausses de taux et en les rajustant à mi-parcours. Toutefois, l’inflation ayant légèrement augmenté au cours du trimestre suivant, la question est devenue de savoir à quel point l’atterrissage sera brutal.

Ce changement de cap a été marqué par la décision de la Fed de concrétiser sa position plus ferme par une hausse des taux de 75 points de base en juin qui pourrait bien s’accompagner d’une hausse supplémentaire de 75 points de base en juillet. La Banque centrale européenne et la Banque d’Angleterre sont susceptibles de suivre une trajectoire de hausse moins prononcée, en raison de l’exposition accrue de leurs économies à la guerre en Ukraine et du risque plus élevé de récession. Il n’empêche que les risques pour la croissance mondiale sont évidents. Fidelity International estime que le scénario d’un atterrissage brutal est plus probable, dans lequel les banques centrales poussent l’économie dans une récession (accidentellement ou intentionnellement), de 35 % à 60 %.

2. La Chine sort de son confinement

La Chine est un cas à part. Étant à une étape différente de son cycle économique par rapport à la plupart des autres pays, elle applique également une stratégie nettement différente en matière de COVID-19. Sa politique zéro COVID a placé de nombreuses grandes villes dans une situation de confinement sévère, notamment Beijing et Shanghai. Ces facteurs ont entraîné un ralentissement économique bref, mais marqué, en avril et en mai.

Le retour de la Chine à la suite des mesures de confinement au printemps est une bonne chose pour son économie, mais de nombreux indicateurs suggèrent que la prudence est toujours de mise. Les ventes de résidences principales sont bien en deçà des niveaux antérieurs, tandis que le chômage (particulièrement chez les jeunes) augmente, ce qui inquiète un gouvernement qui se concentre sur la stabilité sociale. Ceci est particulièrement important à l’approche du 20e Congrès national du Parti communiste chinois.

De même, bien que la politique budgétaire et monétaire de la Chine soit de plus en plus favorable, son efficacité finale et la nature du sentiment des consommateurs après les mesures de confinement demeurent inconnues. Il reste aussi à voir si la reprise économique de la Chine sera assez forte pour compenser les ralentissements ailleurs dans le monde. Cela dit, il est de plus en plus probable que la Chine se dissocie du reste du monde au cours du deuxième semestre.

3. Le consommateur mondial mis à l’épreuve

Le consommateur mondial a beaucoup de préoccupations. Bon nombre d’entre eux ressentent déjà les effets de l’inflation, le coût de la vie et la diminution du pouvoir d’achat étant des obstacles majeurs. Les salaires réels sont en baisse, et le mécontentement croissant se reflète dans les indicateurs de confiance des consommateurs à l’échelle mondiale, qui n’ont jamais été aussi bas.

Dans certaines régions du monde, les agissements des consommateurs ne reflètent pas encore leur pensée. Même si la confiance des consommateurs américains a chuté au cours des derniers mois, les ventes au détail demeurent vigoureuses, soutenues par les comptes bancaires stimulés par les mesures de relance. Avec la hausse des taux hypothécaires et l’effondrement de la capacité financière, il est probable que la faible confiance se traduira bientôt visiblement par une baisse des niveaux d’activité.
Le consommateur chinois aussi fait face à des difficultés, les restrictions de la politique zéro COVID étant encore fraîches dans leur esprit et le chômage étant à la hausse. Tout autre confinement porterait un autre coup à la consommation.

En fin de compte, la résilience du consommateur mondial face à la hausse des coûts et au resserrement des conditions financières pourrait s’avérer déterminante pour la force d’atterrissage de l’économie.

Ce trimestre pourrait s’avérer essentiel pour déterminer la trajectoire des marchés et des économies au cours des prochaines années. Dans cet environnement en évolution rapide, Fidelity International met l’accent sur la gestion des risques et la schématisation des répercussions à moyen terme de la « grande réinitialisation ». En même temps, les périodes d’incertitude créent une foule de possibilités pour les entreprises individuelles dans un éventail de secteurs, certains exposés à des tendances de surachat à long terme, d’autres négligés pendant la ruée vers la croissance.

Ce document est publié par Fidelity Investments Canada s.r.i. (« FIC »). Sauf indication contraire, toutes les opinions exprimées sont celles de Fidelity International qui agit à titre de sous-conseiller pour certains mandats et produits de placements institutionnels de FIC.

Ce document s’adresse exclusivement aux professionnels en placements et ne saurait servir de référence aux investisseurs privés.

L’information que ce document contient est fournie à titre indicatif seulement et elle s’adresse exclusivement à la personne ou à l’entité à qui elle est transmise. Il est interdit de le reproduire ou de le transmettre à quiconque sans l’autorisation préalable de Fidelity.

Le contenu de ce document ne constitue pas une distribution ni une offre ou une sollicitation de recourir aux services de gestion de placement de Fidelity; il ne constitue pas non plus une sollicitation ou une offre d’achat ou de vente de titres dans tout territoire ou pays où une telle distribution ou une telle offre ne sont pas autorisées ou contreviendraient aux lois et règlements régionaux. Fidelity ne prétend pas que ce contenu soit pertinent dans toutes les régions ni que les opérations ou les services qui y sont mentionnés soient disponibles ou appropriés pour la vente ou l’utilisation dans tout pays ou toute juridiction, ou par tout investisseur ou toute contrepartie.
Ce document ne s’adresse pas aux personnes se trouvant aux États-Unis et ces dernières ne doivent prendre aucune décision en fonction de l’information qu’il contient; ce contenu est uniquement destiné aux personnes qui résident dans les territoires où la distribution des fonds correspondants est autorisée, ou dans lesquels cette autorisation n’est pas nécessaire. Fidelity n’est pas habilitée à gérer ou à distribuer des fonds ou des produits de placement aux personnes qui résident en Chine continentale ni à leur fournir des services de gestion ou de conseils en placement. Toute personne ou entité qui consulte cette information le fait de sa propre initiative, s’engage à respecter les lois et les réglementations locales applicables et devrait s’adresser à des conseillers professionnels.

Toute référence dans le présent document à des titres en particulier ne doit pas être interprétée comme une recommandation d’achat ou de vente de ces titres; elle est incluse à titre d’information seulement. Les investisseurs doivent également noter que les opinions exprimées ne sont peut-être plus d’actualité et que Fidelity peut avoir déjà pris des mesures en fonction de ces opinions. Les recherches et les analyses contenues dans le présent document ont été obtenues par Fidelity pour ses propres besoins à titre de gestionnaire de placement et peuvent avoir déjà avoir été utilisées à ces fins. Ce document a été créé par Fidelity International.

Le rendement antérieur n’est pas une indication fiable des résultats futurs.

Ce document peut contenir de l’information provenant de sociétés qui ne sont pas affiliées à Fidelity (« contenu de tierces parties »). Fidelity n’a pas participé à la préparation, au choix ou à la rédaction de ce contenu de tierces parties et elle n’approuve ni ne recommande cette information, que ce soit de façon explicite ou implicite.

Fidelity International se rapporte au groupe de sociétés qui constituent l’organisation mondiale de gestion des placements et fournit des produits et des services dans des territoires à l’extérieur de l’Amérique du Nord. Fidelity, Fidelity International, le logo Fidelity International et le symbole F sont des marques de commerce de FIL Limited. Fidelity ne fait que transmettre des renseignements sur les produits et services, et ne fournit aucun conseil en placement fondé sur la situation personnelle des investisseurs.

© 2022 Fidelity Investments Canada s.r.i. Tous droits réservés.

Contacter votre équipe

Content is loading, please wait