Perspectives pour 2023 – Surmonter la polycrise

Pour traverser 2023, il faudra se convaincre que les marchés sont des mécanismes prospectifs et que l’humeur des investisseurs s’améliorera avant que les données sur l’économie témoignent d’une trajectoire de rétablissement.

Voici un guide exhaustif sur ce que la prochaine année nous réserve sur les plans de l’économie mondiale, des actifs multiples, des actions, des titres à revenu fixe et de l’immobilier.

Faits saillants

  • Les hausses excessives des taux risquent d’entraîner une crise inflationniste : L’inflation, qui n’a laissé presque aucun répit aux marchés cette année et qui devrait rester élevée, a mis fin à l’ère de l’assouplissement monétaire et accru le risque qu’un resserrement excessif par les banques centrales déclenche une forte récession, une « crise inflationniste ».
  • Macroéconomie : De la persistance d’une inflation élevée et d’un resserrement énergique de la politique monétaire mondiale (avec la Réserve fédérale en tête) aux répercussions persistantes de la guerre entre la Russie et l’Ukraine et de la crise énergétique, à la faible confiance des consommateurs et aux perturbations politiques, notre scénario de base demeure un atterrissage difficile. Au cours du dernier trimestre de 2022, les indicateurs d’activité exclusifs de Fidelity International ont pointé en direction d’un ralentissement continu, avec une récession probable aux États-Unis et presque certaine en Europe et au Royaume-Uni.
  • Actifs multiples : Les marchés mondiaux des actifs devront composer avec de nombreux obstacles en 2023. Alors que la Réserve fédérale (la Fed) tente de maîtriser la flambée de l’inflation aux États-Unis, l’appréciation rapide du dollar américain a détourné des capitaux d’autres régions. L’Europe et le Royaume-Uni traversent une crise énergétique, tandis que la guerre dévastatrice entre la Russie et l’Ukraine ne semble pas voir d’issue. L’inflation demeure élevée dans la plupart des régions du monde, la confiance des consommateurs est à son plus bas et l’économie chinoise avance au ralenti. Cette multitude de défis complexifie le contexte de placement à l’approche de la prochaine année, et nous nous attendons à ce que la volatilité demeure forte pendant un certain temps.
  • Actions : Un degré élevé de volatilité et d’incertitude pour les actions mondiales en 2023 est probable, car l’inflation obstinément élevée et les hausses de taux d’intérêt provoqueront l’atterrissage brutal d’une grande partie de l’économie mondiale. Toutefois, les prévisions de bénéfices divergent d’une économie à l’autre, ce qui permet aux investisseurs de tirer parti de certaines occasions.
  • Titres à revenu fixe : Les marchés des titres à revenu fixe approchent 2023 dans l’espoir d’une transition depuis longtemps attendue vers une nouvelle réalité, mais la fin de plus d’une décennie de largesses monétaires amène des risques importants.
  • Immobilier : Dans un contexte de volatilité économique, le marché immobilier se tourne vers les flux de trésorerie qui seront disponibles au cours des 12 prochains mois. Toutefois, à mesure que le cycle de resserrement ralentira et que les taux se stabiliseront, des occasions devraient se présenter aux investisseurs prêts à les saisir.

Lire l'article