Alors que la crise de l’énergie est en plein essor, les occupants constatent la rentabilité des constructions écologiques

Les bâtiments plus récents, plus écologiques et à plus faible empreinte énergétique, sont d’autant plus attrayants en raison de la crise de l’énergie européenne qui devrait s’aggraver cet hiver. En outre, ces bâtiments deviennent relativement plus abordables, si l’on considère le coût global d’occupation.

Publié initialement en septembre 2022

Rédigé par Adrian Benedict, chef des solutions immobilières, Cian O’Sullivan, analyste, et Nina Flitman, rédactrice principale

Alors que la crise de l’énergie est en plein essor, les occupants constatent la rentabilité des constructions écologiques
Graphiques à barres illustrant les pourcentages du coût d’occupation global attribuables au loyer effectif net et à la consommation d’énergie à Londres et à Manchester.  L’axe vertical représente les pourcentages de 0 % à 60 %. Les quatre graphiques illustrent ce qui suit. Le premier compare un nouvel immeuble au cœur du quartier ouest de Londres et un immeuble de 20 ans dans ce même quartier en 2021. Le deuxième compare un nouvel immeuble au cœur du quartier ouest de Londres et un immeuble de 20 dans ce même quartier en 2023. Le troisième graphique compare un nouvel immeuble à Manchester et un immeuble de 20 ans dans cette même ville en 2021. Finalement, le quatrième graphique compare un nouvel immeuble à Manchester et un immeuble de 20 ans dans cette même ville. La part du coût d’occupation global attribuable à la consommation d’énergie est beaucoup plus élevée en 2023. De plus, dans les deuxième et quatrième graphiques, la part attribuable à l’énergie est nettement plus élevée pour les immeubles de 20 ans.

La flambée des prix du gaz naturel et de l’électricité fait constamment la manchette. Les sociétés du monde entier cherchent donc de plus en plus à réduire leur consommation d’énergie pour limiter les coûts. De ce fait, les choix immobiliers deviennent de plus en plus importants. Le graphique ci-dessus illustre que les bureaux écologiques les plus modernes peuvent constituer un choix plus économique qu’un bâtiment construit il y a 20 ans, bien que les loyers soient généralement plus élevés. Le calcul est effectué selon la base du coût d’occupation global, une fois que les économies réalisées sur les factures d’énergie sont prises en compte. 

Cette conclusion découle d’une analyse comparant les coûts d’occupation de bureaux écologiques (supposés être classés « BREEAM Very Good » avec une cote EPC de B) à ceux des bâtiments non rénovés construits il y a 20 ans dans diverses régions du Royaume-Uni. L’étude se rapporte aux données de coûts moyens réels en 2021 de l’agence immobilière Lambert, Smith et Hampton1, et les compare aux chiffres projetés pour 2023. Ces derniers comprennent une augmentation de 400 % des prix de l’énergie (un chiffre illustratif qui suppose un scénario où il n’y a aucun plafond de prix), une augmentation de 10 % des autres coûts (s’alignant à peu près au taux d’inflation) et aucune augmentation de loyer. 

Les données en provenance de deux grands marchés britanniques montrent que les occupants d’immeubles écologiques de Londres dépenseront 6,6 % de leurs coûts d’occupation totaux en énergie; tandis que le montant s’élèvera à 14,9 % pour les occupants de bâtiments plus âgés au cours de l’année à venir.  

À Manchester, les économies réalisées sur les factures d’énergie d’ici 2023 signifieraient qu’il serait plus abordable, en chiffres absolus, de se loger dans un immeuble écologique que dans un immeuble datant d’il y a 20 ans, même si le loyer d’un nouvel immeuble, le facteur le plus considérable parmi les coûts, est plus élevé. L’étude prévoit que les occupants des bureaux moins modernes de Manchester paieront des coûts d’environ 96,266 £ (107,74 $) le pied carré (pi2) (dont 27,12 £ le pi2 de loyer effectif net et 24,10 £ le pi2 en coûts énergétiques) en 2023, alors que les locataires de bâtiments écologiques ne paieront que 95,186 £ le pi2 (dont 33,69 £ le pi2 de loyer, mais seulement 13,45 £ le pi2 en coûts énergétiques). 

Ces chiffres n’illustrent même pas les économies les plus importantes qui seraient observables vis-à-vis des coûts énergétiques. 

Les bureaux dont l’empreinte carbone est réduite deviennent de plus en plus désirables, tant pour les jeunes entreprises que les sociétés de premier ordre. Un bureau écologique peut non seulement contribuer à l’objectif de carboneutralité d’une entreprise, il peut également améliorer son image et même contribuer à sa rétention de personnel. En résumé, il semble de plus en plus apparent que l’adoption de la durabilité constitue non seulement un moyen d’être une entreprise citoyenne, mais aussi de réaliser d’importantes économies, notamment en prenant des décisions financières à l’épreuve des changements réglementaires et des fluctuations des prix de l’énergie.

 

 

Ce document est publié par Fidelity Investments Canada s.r.i. (« FIC »). Sauf indication contraire, toutes les opinions exprimées sont celles de Fidelity International qui agit à titre de sous-conseiller pour certains mandats et produits de placements institutionnels de FIC.

Réservé à l’usage institutionnel.

Ce document s’adresse exclusivement aux spécialistes en placements et ne saurait servir de référence aux investisseurs privés.

Ce document est fourni à titre indicatif seulement et il s’adresse exclusivement à la personne ou à l’entité à qui il est transmis. Il est interdit de le reproduire ou de le transmettre à quiconque sans l’autorisation préalable de Fidelity.

Le contenu de ce document ne constitue pas une distribution, ni une offre ou une sollicitation de recourir aux services de gestion de placement de Fidelity; il ne constitue pas non plus une sollicitation ou une offre d’achat ou de vente de titres dans tout territoire ou pays où une telle distribution ou une telle offre ne sont pas autorisées ou contreviendraient à la législation locale. Fidelity ne prétend pas que ce contenu soit pertinent dans toutes les régions ni que les opérations ou les services qui y sont mentionnés soient disponibles ou appropriés pour la vente ou l’utilisation dans tout pays ou toute juridiction, ou par tout investisseur ou toute contrepartie.

Ce document ne s’adresse pas aux personnes se trouvant aux États-Unis et ces dernières ne doivent prendre aucune décision en fonction de l’information qu’il contient; ce contenu est uniquement destiné aux personnes qui résident dans les territoires où la distribution des fonds correspondants est autorisée, ou dans lesquels cette autorisation n’est pas nécessaire. Fidelity n’est pas habilitée à gérer ou à distribuer des fonds ou des produits de placement aux personnes qui résident en Chine continentale ni à leur fournir des services de gestion ou de conseils en placement. Toute personne ou entité qui consulte ces informations le fait de sa propre initiative, s’engage à respecter la législation locale en vigueur et devrait s’adresser à des conseillers professionnels.

Toute référence dans le présent document à des titres en particulier ne doit pas être interprétée comme une recommandation d’achat ou de vente de ces titres; elle est incluse à titre d’information seulement. Les investisseurs doivent également noter que les opinions exprimées ne sont peut-être plus d’actualité et que Fidelity peut déjà y avoir donné suite. Les recherches et les analyses contenues dans le présent document ont été obtenues par Fidelity pour ses propres besoins à titre de gestionnaire de placements et peuvent déjà avoir été utilisées à ces fins. Ce document a été créé par Fidelity International.

Le rendement antérieur n’est pas une indication fiable des résultats futurs.

Ce document peut contenir de l’information provenant de sociétés qui ne sont pas affiliées à Fidelity (« contenu de tierces parties »). Fidelity n’a pas participé à la préparation, au choix ou à la rédaction de ce contenu de tierces parties et elle n’approuve ni ne recommande cette information, que ce soit de façon explicite ou implicite.

Fidelity International se rapporte au groupe de sociétés qui constitue l’organisation mondiale de gestion des placements et fournit des produits et des services dans des territoires à l’extérieur de l’Amérique du Nord. Fidelity, Fidelity International, le logo Fidelity International et le symbole F sont des marques de commerce de FIL Limited. Fidelity ne fait que transmettre des renseignements sur les produits et services, et ne fournit aucun conseil en placement fondé sur la situation personnelle des investisseurs.

©2022 Fidelity Investments Canada s.r.i. Tous droits réservés.

 

1Lambert Smith Hampton Total Office Cost Survey, 2021. https://www.lsh.co.uk/total-office-cost-survey (en anglais).