Aller au contenu

pageProperties.bannerAltText

Rapport du premier trimestre de 2022 sur la répartition de l’actif par David Wolf, David Tulk et Ilan Kolet : Un peu plus loin

Dans quelle mesure les banques centrales pourront tolérer une inflation élevée persistante? Dans leur plus récent article, David Wolf, David Tulk et Ilan Kolet discutent des répercussions de l’inflation et des hausses de taux sur les placements, et de la structure de leurs fonds canadiens à multiples catégories d’actifs en vue de maximiser le rendement et de gérer le risque.

 

Faits saillants

  • La principale question pour 2022 est de savoir dans quelle mesure les banques centrales pourront tolérer une inflation élevée persistante.
  • La réponse dépendra de l’évolution de l’inflation proprement dite, des projections d’inflation et du marché de l’emploi.
  • Nous conservons la surpondération des actions et des titres de créance, mais nous avons quelque peu diminué le risque. En outre, nous sommes préparés à prendre une position plus défensive dans l’éventualité où les banques centrales s’inquièteraient davantage de l’inflation.

Lire l'article

Contacter votre équipe

Content is loading, please wait