Aller au contenu

pageProperties.bannerAltText

L’Asie pourrait devenir une destination de choix pour l’investissement durable

L’Asie a été l’une des principales destinations des investisseurs axés sur la croissance au cours des dernières décennies. Nous croyons maintenant qu’elle pourrait devenir l’un des principaux marchés pour les investisseurs en quête de changements durables. En effectuant les recherches et les engagements adéquats, les investisseurs axés sur la durabilité qui ont une bonne compréhension des enjeux locaux peuvent travailler avec les entreprises asiatiques à l’amélioration de leur cote ESG, ce qui accroît leur potentiel de rendement à long terme.

Rédigé par Paras Anand, chef des placements, Asie-Pacifique, et Flora Wang, directrice principale, Investissement durable

Publié le 29 juillet 2021

Deux types d’investissement ESG

Certaines recherches ont démontré que des pratiques durables sérieuses et des améliorations non financières sur le plan environnemental et social ont tendance à mener à des valorisations plus élevées à long terme pour les entreprises.

Les investisseurs peuvent tirer profit de cette tendance de deux façons : 1) en affectant des capitaux aux leaders ESG existants; et 2) en affectant des capitaux aux entreprises qui font un véritable effort pour améliorer leur durabilité et qui sont ouvertes à un dialogue continu à ce sujet. Dans ce deuxième cas, les investisseurs peuvent souvent contribuer au changement. Ils peuvent par exemple encourager une plus grande efficacité énergétique ou l’adoption de meilleurs protocoles de sécurité pour les employés, ce qui devrait aboutir à des rendements de placement plus soutenus.

Les entreprises asiatiques ont encore du chemin à faire en ce qui a trait aux facteurs ESG

De nombreuses entreprises asiatiques tombent dans la deuxième catégorie, soit celle des entreprises qui font un effort pour améliorer leur profil ESG. Selon la répartition des cotes ESG actuelles de MSCI, l’Asie (hors Japon) compte une plus faible proportion d’entreprises considérées comme des leaders ESG que l’Europe. Par contre, le Japon surpasse les États-Unis à cet égard.

L’Asie compte moins de leaders ESG que l’Europe

MSCI et Fidelity International, juillet 2021.

Cela donne lieu à des occasions, car l’Asie compte un grand nombre d’entreprises qui pourraient profiter de l’amélioration de leur profil ESG. La sensibilisation aux facteurs ESG s’est accrue rapidement en Asie au cours des dernières années, comme en témoigne le Sondage 2021 des analystes de Fidelity mené par Fidelity International. Les changements climatiques et la pandémie de COVID-19 ont porté les facteurs ESG à l’avant-plan, et ce, même dans les marchés où la croissance économique est la principale priorité.

 

La sensibilisation aux facteurs ESG augmente rapidement en Asie

Source : Sondage 2021 des analystes de Fidelity.

 

De façon générale, les mesures de protection environnementale et sociale ont gagné en importance, et de plus en plus de consommateurs votent avec leur portefeuille et optent pour des produits durables. Les gens cherchent à travailler pour des entreprises qui reflètent davantage leurs valeurs, et les investisseurs récompensent les entreprises qui ont un bon profil ESG en leur offrant un financement moins coûteux.

La diligence raisonnable et l’engagement efficace en matière de facteurs ESG sont essentiels

Il n’est pas toujours facile de trouver des entreprises qui cherchent véritablement à améliorer leur performance ESG. L’écoblanchiment demeure un risque à l’échelle mondiale, et les investisseurs doivent être en mesure d’effectuer une diligence raisonnable exhaustive en matière de facteurs ESG qui va au-delà d’un classement simpliste fondé sur les divulgations des entreprises, d’autant plus que ces divulgations ne sont pas obligatoires dans de nombreux marchés asiatiques et qu’elles peuvent être incomplètes.

Les cotes ESG exclusives de Fidelity International aident à combler ces lacunes, car elles sont tirées de nos rencontres régulières avec les sociétés dans lesquelles nous investissons, de nos conversations avec les intervenants (anciens employés, fournisseurs, etc.) au cours de notre processus de diligence raisonnable et de l’expertise de plus de 160 analystes sectoriels travaillant pour notre compte à travers le monde. Ces facteurs nous permettent de générer des cotes prospectives étroitement liées aux paramètres fondamentaux des entreprises et, souvent, d’avoir une longueur d’avance sur la perception du marché.

Une fois que les investisseurs ont ciblé les bonnes entreprises, ils peuvent dialoguer avec elles régulièrement pour leur offrir des conseils et une rétroaction, afin de s’assurer que des progrès sont réalisés sur le plan ESG. Notre expérience montre que les entreprises sont plus susceptibles d’adopter une suggestion relative aux facteurs ESG lorsqu’elle est faite dans un contexte visant également l’expansion des affaires. Pour faire des suggestions éclairées, les investisseurs doivent avoir une compréhension approfondie des activités de l’entreprise, de son histoire et de ses plans d’avenir, ainsi que des personnes qui y travaillent. Pour les investisseurs qui ont accès à cette information et qui comprennent le contexte local ou, mieux encore, qui ont une présence locale, l’Asie est en bonne position pour devenir un marché important lors des décennies à venir en ce qui concerne le développement durable.

Contacter votre équipe

Content is loading, please wait